Avertir le modérateur

22 février 2008

L'aubaine Boon

« Bienvebdca3ebe61bbcff0c4cb29a5ed367627.jpgnue chez les Chtis », c’est un peu « La vérité si je mens ! » dans le Nord-Pas-de-Calais. Un étranger plein de préjugés débarque dans un univers qu’il ne connaît pas et qu’il pense impayable. Philippe Abrams (Kad Merad) est ce nouvel Eddy, l’ancien goy joué par Richard Anconina. Muté dans un patelin du Nord pour faute professionnel –Abrams a joué un handicapé pour obtenir un poste à Cassis- il arrive seul. Sa femme a eu trop peur de l’accompagner là-haut. A Bergues, il se croît pire qu’ailleurs. Mais entre le bureau de poste en briques, la baraque à frite de Chez Momo, et le beffroi de la Grand’place, Philippe Abrams va retrouver les vertus de la simplicité.2bcdd0667e8e753f2640fc6224543668.jpg

Cet étranger, c’est aussi le spectateur. Rassurons d’emblée le dircom’ du conseil régional, le message est bien passé : venez dans le Nord-Pas-de-Calais, vous y découvrirez des gens qui rigolent : « t’en que t’as pas mal au cul, tu peux t’asseoir dessus ». Et puis, au feu les doudounes et la chapka, il n’y fait pas aussi froid. Les gens y sont tous attachants, surtout les collègues du bureau de Poste qui se plient en quatre pour faciliter la vie de leur directeur. La bière coule, de marque « Chti » juste au cas où...Autant, dans « La vérité », on utilisait l’argent pour en rire, et se moquer gentiment des vendeurs-flambeurs du Sentier, autant ici, on la joue simple, « casse-croûte de chez Maman » et bière au comptoir, mais on soupçonne déjà les partenariats en tous genre et les retombées de sousous. Aux dernières nouvelles, les gens de Bergues auraient voulu que le film parle au moins du fromage de la ville….

Pour Philippe Abrams, c’est déjà l’heure de partir. Trois ans ont passé, qui ont fait de lui un vrai chtimi. Et comme Antoine,alias Dany le lui avait dit, « dans le ch’Nord, tu braies deux fois, quand tu viens, et quand tu repars ». Alors Philippe Abrams se met à pleurer. Quitter Antoine, son ami, si naïf, mais si bon. Un brin alcoolique, mais par amitié. Attention, en dessous de sa carapace, c’est aussi un artiste, un carillonneur de grand talent. C’est d’ailleurs grâce à son instrument qu’il charme la belle Annabelle.

Dans la salle, les spectateurs ont beaucoup ri. Osons dire qu’ils étaient déjà tous acquis à la cause de Dany. On ne s’attaque pas à la deuxième personnalité la plus appréciée du Nord sans crainte. J’en ai fait l’expérience à travers vos commentaires. Au final, les acteurs jouent plutôt bien, mention spéciale au passage de Michel Galabru. Sauf la navrante Zoé Félix, mais d’après son mari, « ce n’est pas de sa faute, elle est déprimée ». Autre beau passage du film, la séquence tournée à Bollaert. Au final, un fil sympathique, c’est tout. Mea culpa, le film de Monsieur Boon n’aspire peut-être qu’à cela.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu